Centre de jour

Les hôtes accueillis au sein du centre de jour sont des personnes qui vivent encore à leur domicile mais qui souffrent d’importants troubles de la mémoire type Alzheimer ou d’affections apparentées. Le terme « syndrome cognitivo-mnésique » sera utilisé afin de regrouper les différents troubles rencontrés.

Les syndromes cognitivo-mnésiques provoquent des troubles de l’attention, des altérations de la mémoire et d’au moins une autre faculté cognitive comme par exemple une atteinte du langage, de la planification des tâches complexes ou de l’identification des objets et de leur fonction. Toutefois, une faculté n’est jamais altérée : la mémoire émotionnelle. La personne continue d’éprouver des émotions et de percevoir celles des autres, permettant de communiquer avec elle jusqu’à la fin de sa vie.

Les syndromes cognitivo-mnésiques affectent l’indépendance et l’autonomie de la personne qui a de plus en plus de difficulté à réaliser les différentes activités de la vie quotidienne. Les proches se retrouvent alors généralement les premiers impliqués pour prendre soin d’elle, ce qui va inévitablement retentir sur leur vie sociale.

La personne présentant un syndrome cognitivo-mnésique peut également vivre un isolement sur le plan social. En effet, à un moment donné, elle aura de plus en plus de difficultés à s’adapter à un environnement qui n’est pas familier, qui devient étrange, et donc angoissant. Par conséquent, elle se déplacera de moins en moins à l’extérieur de son habitat.