icone

Centre de jour

Les hôtes accueillis au sein du centre de jour sont des personnes qui vivent encore à leur domicile mais qui souffrent d’importants troubles de la mémoire type Alzheimer ou d’affections apparentées.

image en-tete

Centre de jour

Les hôtes accueillis au sein du centre de jour sont des personnes qui vivent encore à leur domicile mais qui souffrent d’importants troubles de la mémoire type Alzheimer ou d’affections apparentées. Le terme « syndrome cognitivo-mnésique » sera utilisé afin de regrouper les différents troubles rencontrés.

Les syndromes cognitivo-mnésiques provoquent des troubles de l’attention, des altérations de la mémoire et d’au moins une autre faculté cognitive comme par exemple une atteinte du langage, de la planification des tâches complexes ou de l’identification des objets et de leur fonction. Toutefois, une faculté n’est jamais altérée : la mémoire émotionnelle. La personne continue d’éprouver des émotions et de percevoir celles des autres, permettant de communiquer avec elle jusqu’à la fin de sa vie.

Les syndromes cognitivo-mnésiques affectent l’indépendance et l’autonomie de la personne qui a de plus en plus de difficulté à réaliser les différentes activités de la vie quotidienne. Les proches se retrouvent alors généralement les premiers impliqués pour prendre soin d’elle, ce qui va inévitablement retentir sur leur vie sociale.

La personne présentant un syndrome cognitivo-mnésique peut également vivre un isolement sur le plan social. En effet, à un moment donné, elle aura de plus en plus de difficultés à s’adapter à un environnement qui n’est pas familier, qui devient étrange, et donc angoissant. Par conséquent, elle se déplacera de moins en moins à l’extérieur de son habitat.

But et objectifs



Le but du centre de jour est de favoriser le maintien à domicile des personnes présentant d’importants troubles de la mémoire type Alzheimer ou des affections apparentées dans les meilleures conditions possibles.

Plus spécifiquement, les objectifs du centre de jour sont les suivants :

  • Offrir un lieu d’accueil adapté aux spécificités des syndromes cognitivo-mnésiques.
  • Offrir un environnement sécurisé et sécurisant grâce à une architecture adaptée et à un programme journalier structurant qui intègre les actes individuels ou collectifs de la journée dans une perspective de bien-être et de respect.
  • Accompagner de manière personnalisé en répondant aux besoins et aux désirs de l’hôte afin qu’il puisse continuer à vivre en conformité avec ce qu’il est.
  • Vivre des journées agréables et valorisantes en étant le plus indépendant possible, ce qui renforce le sentiment d’utilité et l’estime de soi.
  • Entretenir les capacités de chacun par des activités adaptées et ajustées, ce qui permet de se sentir valorisé.
  • Eviter l’isolement grâce à la participation aux diverses activités et aux échanges que cela entraîne.
  • Favoriser l’intégration sociale à un groupe, l’adoption d’une place et d’un rôle reconnus par tous, ce qui constitue un facteur de sauvegarde de l’identité.
  • Etre à l’écoute de la personne afin de mieux cerner sa réalité.

Les proches vont ainsi pouvoir :

  • Bénéficier d’un moment de pause dans cet accompagnement.
  • Retrouver une nouvelle proximité affective.
  • Bénéficier d’un soutien par un accès aux informations concernant les syndromes cognitivo-mnésiques ainsi que par une écoute.

Soutenir les proches va permettre de prévenir un épuisement physique et psychologique qui peut les guetter…

Durant l’année 2012 et 2013, les hôtes ont été accueillis dans deux des appartements adaptés, ouverts l’un à l’autre, de la Fondation La Valletaine.

Dès le 25 janvier 2014, le centre de jour a établi ses quartiers dans une ancienne villa (datant de 1904), jouxtant le lieu d’accueil précédant, qui a été complètement rénovée par la Fondation La Valletaine.

Les locaux comprennent 4 pièces principales : une cuisine, une salle commune où les hôtes réalisent les diverses activités quotidiennes, une pièce dédiée au repos et à la détente ainsi qu’une petite salle qui est consacrée aux activités en individuel et en petit groupe. Les locaux répondent aux normes de sécurité actuelle et sont adaptés en fonction des personnes accueillies. Ainsi, par exemple, il n’y a pas de seuil entre les portes, la structure est conçue pour le passage des chaises roulantes, …

De grands espaces bien définis, de hauts plafonds avec des moulures, un parquet d’origine restauré, une luminosité naturelle, deux balcons spatieux qui permettent aux hôtes de profiter pleinement des premiers rayons de soleil, caractérisent la bâtisse, lui confèrent un charme sublime et en font un lieu d’acueil chaleureux, accueillant et apaisant.

A l’extérieur se trouve également un grand jardin qui permet aux hôtes d’aller prendre l’air en toute tranquillité, de se promener, de garder un lien avec la nature et le rythme de ses saisons, de jardiner, de prendre soin des plantes, mais aussi de partager le repas ou l’apéro lorsque le temps y est propice.

Au 1er étage se trouvent finalement le bureau et une pièce réservée aux collaborateurs pour le traitement des tâches administratives.