Fonctionnement au quotidien

Les personnes présentant un syndrome cognitivo-mnésique ont besoin que leur journée soit structurée et cadrée afin d’assurer leur bien-être au niveau psychique. Toutefois, structurer ne signifie pas suivre un horaire stricte ni enlever toute spontanéité ou chaleur à la vie du foyer, mais donner des repères à la mémoire.

Une journée type

Dès 8h30, les collaborateurs préparent le programme de la journée et l’accueil des hôtes.

Dès 9h00, ils accueillent les hôtes qui s’installent autour de la table où leur seront servi un café, un thé et des tartines. On ressent l’humeur de la journée, des conversations commencent à s’établir et chacun trouve petit-à-petit sa place au sein du groupe.

A 10h00, tout le monde est présent. C’est le moment de lire le journal et d’exprimer son avis sur les événements de l’actualité. Le but est de garder le contact avec le monde extérieur.

Vers 10h30, en fonction de leurs possibilités et de leurs envies, les hôtes apportent leur aide pour concocter le bon repas de midi en épluchant et coupant les légumes, en pliant les serviettes, en mettant la table. Chacun son rôle, chacun sa tâche afin de préparer ce moment important que représente le repas.

De 11h30 à 12h : moment de détente autour d’un apéro, propice à un temps de discussion.

Le dîner est servi à 12h et dure jusqu’à 13h30. Les collaborateurs prennent le repas avec les hôtes afin de les aider tout en allant à leur rythme. Nous prenons le temps et du plaisir à manger ensemble dans un esprit de convivialité en favorisant les échanges entre tous. Manger ce que chaque hôte a contribué à préparer est très valorisant ; chacun se sent utile au bon fonctionnement du centre de jour.

Dès 13h30, les hôtes sont invités à se reposer dans les fauteuils relax. Pour ceux qui ne le désirent pas, les collaborateurs effectuent une activité personnalisée en individuel ou en petit groupe.

Entre 14h30 et 16h30, diverses activités sont proposées en fonction des personnes accueillies et de leurs envies : des activités stimulant la mémoire, des activités physiques, manuelles, musicales, des activités d’expression et de bien-être, …

A 16h, tout le monde se retrouve afin de partager un dernier moment d’échange autour de quelques douceurs dans une ambiance calme et sereine avec une musique relaxante en fond sonore.

Dès 16h30, les collaborateurs préparent progressivement le départ des hôtes.

A 17h, le centre de jour ferme ses portes.

Les activités proposées

Les activités proposées au sein du centre de jour représentent des outils afin d’améliorer le bien-être psychique des hôtes. Elles se basent en premier lieu sur les activités de la vie quotidienne, qui sont très importantes et ont beaucoup de sens pour les hôtes car elles sont liées à leur expérience de tous les jours. A cela s’ajoutent les activités de la vie communautaire et certaines activités dites thérapeutiques.

Les activités sont variées et ajustées aux goûts, aux désirs mais aussi aux possibilités et aux difficultés de la personne. Il s’agit de développer ce qui lui fait plaisir et a du sens pour elle, ce qui va lui permettre de maintenir une image d’elle et de sa vie dont elle se sente digne. Grâce aux activités, elle va renforcer le pouvoir qu’elle a sur elle-même, sur sa vie et son environnement, ce qui va nourrir sa confiance en soi, son estime et son respect de soi.

Le rôle des activités est de favoriser la participation des personnes en relation, d’animer les lieux, d’attiser les désirs, les motivations, les occasions de rencontres et d’échanges autour de plaisirs partagés ou de loisirs communs.

La lecture du journal permet de garder un contact et une ouverture sur le monde actuel à travers un moment d’échange sur un sujet ou un événement abordé, ce qui favorise l’orientation dans le temps et dans l’espace.

Les activités physiques (gymnastique douce, promenade,…) qui stimulent le corps, maintiennent la musculature et font découvrir de nouvelles sensations.

Les moments de repos qui s’effectuent selon les besoins et les habitudes des hôtes.

Les activités manuelles (cuisine, bricolage, rangement, jardinage,…) qui entretiennent les capacités praxiques et gnosiques de l’hôte (voir caractéristiques de la maladie d’Alzheimer).

Les activités artistiques (chant, écoute musicale, danse, peinture, écriture,…) : le but est d’éveiller des sensations et d’exprimer ses émotions.

L’atelier mémoire (explications du fonctionnement de la mémoire, exercices, partage de souvenirs, …) permet d’avoir une meilleure connaissance du fonctionnement du cerveau, de maintenir et de stimuler les ressources intellectuelles de chacun, notamment mnésiques, de renforcer sa confiance en ses facultés mais aussi de renforcer le sentiment d’identité ainsi que de faciliter la communication et les échanges à travers les récits racontés.

Les soins de beauté (soins du visage, manucure, massage minute des mains) représentent un moment de détente permettant de maintenir voire de renforcer positivement son estime de soi.

Les activités ludiques (jeux de sociétés, loto, jeux de cartes, …) qui développent la capacité de concentration et stimule la mémoire.

L’apéro et la collation représentent des moments où tout le monde se retrouve afin de partager un moment de détente, d’interaction et de plaisir d’être ensemble.

Un projet d’accompagnement est développé avec chaque hôte qui est pensé dans le sens de la continuité de son identité et en partenariat avec les proches. Il s’agit de comprendre la trajectoire de la personne pour l’aider à la poursuivre en s’ajustant l’évolution du syndrome cognitivo-mnésique.