Vivre dans le présent

Le passé n’étant pas aussi accessible qu’auparavant et le futur assez flou ; vivre dans le moment présent est le meilleur moyen pour vous et la personne que vous accompagnez d’éprouver de la satisfaction.

Rien ne sera plus jamais comme avant. C’est pourquoi, s’attacher à profiter du présent comme il est, ici et maintenant, est essentiel. Il faut donner à la maladie la place qu’elle a, pas plus, pas moins. Alors seulement de nouvelles expériences sympathiques pourront vous arriver.

Ainsi, les activités qui font sens, sont source de bien-être et de plaisir pour votre proche, lui permettront de vivre cet instant présent sans éprouver durant celui-ci ses troubles cognitifs. Ces moments vont alors se transformer en moments de complicité, de bonheur, de tendresse,… régénérateurs d’énergie et qui vous aideront à continuer à avancer.

Essayez de trouver du plaisir dans chaque journée et de préserver votre capacité à être heureux.

Il est également nécessaire de prendre les difficultés au fur et à mesure qu’elles se présentent : une chose après l’autre. Le plus simple est souvent de contourner la difficulté. Par exemple, si la personne ne peut plus gérer ses comptes bancaires, déchargez-la de cette tâche.